La maison passive de Seuil architecture, à Toulouse

Cette maison passive, propriété de Leslie et Philippe Gonçalves, fondateurs de Seuil architecture, est située dans un quartier de la deuxième couronne toulousaine, sur le même site que l’agence d’architecture.

Matériaux écologiques et gestion de l’énergie pour maison passive

La restructuration de cette maison toulousaine en maison passive a été réalisée avec des matériaux écologiques, un programme sobre, une bonne gestion de l’énergie, un haut confort d’été sans climatisation et l’optimisation de la mobilité maison-bureau.

Toit végétalisé et terrasse de la maison passive des fondateurs de l'agence Seuil architecture.

Toit végétalisé et terrasse de la maison passive des fondateurs de l’agence Seuil architecture.

L’agence et la maison constituent un lieu global par l’harmonie des volumes et des toitures jardins, surfaces perméables constituant un véritable corridor de fraîcheur.

Brique rouge, acier corten et mélèze grisé par le temps

Cette demeure conçue pour une famille de quatre personnes, soucieuse de son empreinte écologique, résulte du jumelage de deux anciennes toulousaines. Les murs, charpentes et cloisons créés sont en ossature bois et construits en retrait de l’ancienne façade. Les murs conservés rythment les vues sur le jardin et gardent la fraîcheur et l’intimité de la pièce de vie. La prédominance de la brique rouge est renforcée par l’emploi de l’acier corten rougeoyant et le mélèze blond-oranger, bois qui prend un aspect gris avec le temps.

Les meneaux de la maison passive séquencent les vues vers l’agence Seuil architecture en second plan.

Les meneaux de la maison passive séquencent les vues vers l’agence Seuil architecture en second plan.

Une consommation de 15 kW/an au mètre carré

Confort d’été

La bâtisse en ossature bois régule la migration de sa vapeur d’eau de l’intérieur vers l’extérieur. La toiture jardin et   les surtoitures en bois protègent la maison des surchauffes estivales. Des stores, brises soleil, toiles, rideaux extérieurs permettent de maîtriser les apports solaires.

Inertie et restitution de chaleur

Le plancher béton apporte de l’inertie et régule la température. Il est complété par un isolant en fibre de bois à forte densité (55 kg/m3). En hiver, la paroi en briques restitue la chaleur du poêle à bois qui y est adossé.

Salon de la maison passive de Seuil architecture, avec son poêle à bois et son bûcher

Salon de la maison passive de Seuil architecture, avec son poêle à bois et son bûcher

Ventilation naturelle et effet de cheminée

Les espaces traversants apportent la ventilation principale. Une surventilation naturelle évacue l’air chaud grâce au ventilateur monopale au rez-de-chaussée, jusqu’au lanterneau positionné au R+2.

Energies renouvelables

La ventilation mécanique contrôlée (VMC simple flux hygro B) couplée au ballon thermo-dynamique préchauffe l’eau sanitaire.
Le poêle à bûches de 5 kw/h chauffe la maison, complété d’un panneau rayonnant à la salle de bain.

Sobriété

La maison est équipée d’une seule salle de bain, d’un wc standard et de toilettes sèches.
Les déchets verts sont recueillis pour le compost qui nourrit le potager et le micro-verger.
Le jardin est arrosé par la collecte des eaux pluviales.
Les besoins en électricité sont limités : pas de télévision, micro-ondes, frigo américain, climatisation…

Stratégie du détail

Matériaux et couleurs

A l’intérieur, le bois blond, le métal noir et des touches de couleur donnent une unité à la maison. Ponctuellement la brique rouge rappelle celle de l’extérieur.

Le bois, chêne français assemblé en panneaux massifs lisses, est une innovation. Chaque planche est emboutie et rigidifiée tous les 70 cm. L’ensemble est traité avec une huile, qui laisse visible le veinage et renvoie une ambiance douce et naturelle.

Le métal noir est utilisé par petites touches : poignées, interrupteurs, prises, plinthes en creux, profils pour les retro-éclairages, paillasse de la cuisine, lavabo, pièces de finition ou habillages. Ces pièces métalliques rehaussent le bois et les quelques couleurs par contraste.

Pas de volumes perdus

Des rangements dissimulés dans la salle de bain de la maison passive

L’espace est compté et doit être optimisé pour libérer de la surface au sol. Les rangements sont traités selon les volumes mis à disposition. Ils sont profonds pour l’entrée, intégrés pour les pièces de vie et dissimulés pour les volumes au-dessus et sous l’escalier.

Les rangements profonds se cachent dans l'entrée de la maison passive

Espaces extra « ordinaires »

Il s’agit de se faciliter la vie ! Des espaces exigeants suivants sont mis en scène pour répondre aux problématiques familiales.

Un grand lavabo à quatre places, avec poubelle et brosses à dents dissimulées
Un grand lavabo original pour se brosser les dents en famille !

Un coin lecture créé entre des rangements, sous une fenêtre de toit
Un coin lecture dans la fenêtre de toitDe grands bureaux pour exprimer sa créativité
Une chambre avec un grand bureau pour travailler et jouerDes escaliers intérieurs et extérieurs permettent différents parcours

Ambiance nocturne

Convivialité

« Alegria », voilà ce que l’on peut lire sur la poignée de la porte de la maison.

Cette bâtisse du bonheur n’est ni contraignante, ni figée. Au contraire, elle encourage les activités collectives : grande pièce de vie, patio dédié au ping-pong et pelouse au foot, boudoir adaptable aux besoins.

L’intimité et l’individualité sont également possibles : coin de lecture, cabane sous l’escalier, diversité des espaces intérieur ou extérieur.

Perception modifiée

Potager sur le toit de la maison passive

Potager sur le toit de la maison passive

Le soir, le jardin s’efface et le bâtiment impose sa profondeur et ses volumes. Le corps principal de la maison, à l’arrière des meneaux, révèle la boîte en ossature bois, bardée d’acier corten.

Cette architecture singulière tirant profit d’un contexte bâti et spatial, donne de la force aux meneaux en galets briques et aux interstices qui gardent les traces des anciennes ouvertures.

Lumières colorées

Les lumières colorées, directes ou indirectes, diffuses ou orientées, guirlandes ginguettes, leds… scénarisent les espaces et les identifient.

Le vidéo-projecteur, l’écran et le son, tous intégrés au plafond, modifient la pièce de vie en salle de projection de films ou de concerts et accompagnent les soirées conviviales en fin de semaine.

Coupe bioclimatique de la maison passive - Seuil architecture

Coupe bioclimatique de la maison passive – Seuil architecture

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedIn
×
MENU