Design / Habiter le jardin à Toulouse

« Rendre la matière vivante par le jeu de perforations aléatoires »

Ce projet est celui d’une famille passionnée par l’Architecture, qui aime la visiter, la comprendre et la vivre.

Elle a donc abordé son projet d’extension avec enthousiasme et selon des références de projets qui leurs parlent.

Cette extension perçue depuis la rue est une pièce annexe à la maison, un pavillon pour les amis (chambre autonome, salle de bain, rangements), qui

restructure le fond de la parcelle et qui renforce l’idée de la “cour arrière” comme bonne pratique du jardin de ville.

Le projet est très ouvert sur la cour, se dissimule au contraire des regards indiscrets de la rue par le bardage en métal brut vernis et perforé qui passe devant la

menuiserie.

Ce bardage, avec son jeu aléatoire de perforation, rend le volume plus léger et suggère l’intervention fine sur des plaques de métal nuancées dans les trous bleus noirs qui rendent la matière vivante.

Le mur-cabanon en fond de parcelle connecte le pavillon et la maison, son traitement en bois relève l’identité du jardin.

Crédit photos : Stéphane Brugidou

 

Période

riode : 2012-2013

Type de mission

Mission de base

Texte lien localisation Texte lien téléchargement

 

Panneau de chantier

Maître d’ouvrage : privé

Architecte mandataire : SARL SEUIL ARCHITECTURE

Type de mission : mission de base

Montant des travaux :

Surface shon : m2

 

Vous avez vous aussi un projet d’extension de votre bien ? Toute l’équipe de Seuil architecture sera ravie de partager son expérience avec vous.

 

Vu depuis le jardin.

Habiter le jardin

pavillon, extension

Dissimuler les espaces

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedIn

Design / Habiter le jardin à Toulouse

×
MENU