Construction de logements avec et pour les étudiants de l’école La Raque (Aude)

Eco-campus pour des étudiants en agronomie,
dans un environnement naturel et coopératif

En lien avec le projet éducatif de l’école supérieure de La Raque, la construction de logements étudiants dans cet éco-campus a pour objectif d’accompagner les jeunes dans leur épanouissement personnel et leur autonomie, en réalisant des logements favorisant la coopération, les échanges et le vivre ensemble.

Le paysage est la clé de ce projet, répondant aux ambitions professionnelles des étudiants de ce campus où l’agriculture, l’environnement, l’eau et la coopération sont des piliers fondamentaux.

Un éco-campus aux performances environnementales avérées

Cet éco-campus améliore les performances environnementales, avec pour principaux enjeux :
• la structuration paysagère du site en connexion étroite avec l’école supérieure de La Raque,
• l’attractivité du campus par la place de la nature et la préservation de la biodiversité,
• la qualité des bâtiments qui répondent aux usages et aux besoins de confort,
• la réduction des consommations de ressources et des émissions de  gaz à effet de serre (GES) par l’emploi de matériaux locaux et durables,
• des cheminements doux et des logements traversants (nord-sud) plus favorables vis-à-vis des vents dominants,
• des espaces extérieurs partagés à faible besoin d’entretien.

Paysages variés, séquences végétales et terrasses partagées accueillent les bâtiments

Nous avons travaillé en complémentarité les échelles urbaine, paysagère et bien sûr humaine pour organiser ces quatre bâtiments de vingt logements chacun afin qu’il favorisent la rencontre, l’entraide mais aussi l’intimité.
Ces groupes d’habitations intègrent des services partagés tels qu’un local vélo, un local technique, une terrasse, un jardin… Ils sont interconnectés les uns aux autres par de larges espaces extérieurs, et au reste du campus par une voie principale mixte.

Le projet encourage les usages extérieurs en proposant des paysages variés, des séquences végétales et des espaces récréatifs. Entre les logements, des terrasses partagées et des pergolas offrent de véritables espaces de rencontre et de partage, protégeant les étudiants des apports solaires et du vent.

Nous n’avons pas préconisé la réalisation d’espaces partagés clos qui, outre leur impact budgétaire significatif, engagent des contraintes de type ERP.

Une conception guidée par l’usage dans une démarche participative

L’éco-campus à Lasbordes est l’occasion de faire de l’assistance à maîtrise d’usage (AMU) et nous aimons ça !

La maîtrise d’usage (MU) nourrit les projets participatifs par des propositions coproduites avec les usagers, développant une culture de l’écoute, dans le but d’améliorer l’habitabilité par la prise en compte des besoins et des valeurs. Sur le site de La Raque, à Lasbordes (Aude), la programmation des usages s’est établie en concertation directe avec les étudiants, la direction, les enseignants, le personnel de l’école, le bailleur social Alogéa et l’équipe de Seuil architecture. Des questionnaires, une démarche participative, un comité de pilotage , des ateliers animés nous ont permis d’étudier les modes d’habiter de ces utilisateurs. C’est sur la base du projet dessiné et gagné que nous avons pu confronter notre vision avec leurs attentes et désirs. Enrichi par les besoins des usagers et par notre expertise, nous avons pu faire évoluer le projet pour mieux le qualifier.

Maîtrise d’usage

Retrouvez dans le blog Seuil lab une synthèse de la démarche d’assistance à maîtrise d’usage développée lors de la conception de l’éco-campus de l’école supérieure de La Raque : L’EXEMPLE D’UN ÉCO-CAMPUS CONÇU POUR ET AVEC LES ÉTUDIANTS

Construire des logements étudiants avec des matériaux locaux

  • Les façades seront réalisées en brique de terre cuite des usines Terreal de Revel et Lasbordes, situées à quelques centaines de mètres de la parcelle.
  • Les toitures mettent en oeuvre des fermettes en épicéa et douglas issues de scieries locales de la Montagne Noire et des tuiles de terre cuite de chez Terreal, moulées à l’usine de Saint-Martin-de-Lalande.
  • Les murs et les planchers de l’ensemble des constructions sont en bois issus des exploitations forestières locales.

 

Ecole La Raque, Lasbordes

 

Panneau de chantier

Maître d’ouvrage : Alogea

Architecte mandataire : SARL SEUIL ARCHITECTURE

Leslie & Philippe Gonçalves

BE Fluides & environnement : Ecovitalis

BE Structure & VRD : Tassera

Période : 2019 – 2021

Type de marché : Public

Type de mission : Complète loi MOP

Montant des travaux HT : 2 400 000€

Surface SHON : 1 700 m²

Crédit Infographie : POUP’ART

 

Décidé à imaginer avec nous votre futur équipement recevant du public ? Seuil architecture est à vos côtés pour réaliser votre projet.

 

Seuil architecture - Eco-campus de l'école supérieure de La Raque - Des espaces interconnectés

Seuil architecture - Eco-campus de l'école supérieure de La Raque - Quatre bâtiments de logements étudiants interconnectés

 

 

Cliquez sur les images pour les afficher en format plein écran.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedIn

Construction de logements avec et pour les étudiants de l’école La Raque (Aude)

×
MENU