SEUIL PRESSE

12 mai 2021

Découvrez combien la Région a investi au Creps, pour les sportifs de haut niveau

Le Creps de Toulouse, maillon essentiel du sport de haut niveau en France, se dote d’un nouveau bâtiment d’accueil et d’hébergement, et de nouveaux terrains de sport. La Région Occitanie a financé en grande partie ces investissements.

 

Le Creps de Toulouse se donne un nouveau souffle. Sous l’impulsion de la Région Occitanie, ce site de référence du sport de haut niveau dans la région a inauguré, mardi 11 mai, un nouveau bâtiment d’accueil, et le bâtiment « Fair-Play », qui porte sa capacité d’hébergement à 281 lits, contre 191 auparavant. Le cabinet toulousain Seuil Architecture a conçu un bâtiment en structure bois et couverture aluminium, chauffé et refroidi par géothermie.

Un nouvel accueil, un bâtiment d’hébergement et de nouveaux terrains de beach-volley

Le Creps, situé sur un site historique au sud de Toulouse, face au Cnes, facilite son accessibilité aux sportifs et au grand public, grâce à son nouveau bâtiment d’accueil. L’opération, d’un coût de 10M€, a été financée par la Région (9 M€) et l’Agence nationale du Sport (1M€). Par ailleurs, la Région a investi 3M€ pour doter le Creps d’une halle couverte qui abrite des terrains de beach-volley, ainsi que deux nouveaux terrains extérieurs. Là aussi, l’Agence nationale du Sport est intervenue, à hauteur de 500000€. Le cabinet Candarchitectures est l’auteur de ces réalisations.

“L’aboutissement de dix années de réflexions et de projets”

« C’est l’aboutissement d’une dizaine d’années de réflexions et de projets, portés par les chevilles ouvrières du Creps de Toulouse. Et d’un rêve, ces projets sont devenus une réalité, grâce à l’engagement nouveau de la Région », a expliqué Sandra Forgues. La présidente du Creps a accueilli lors de l’inauguration Kamel Chibli, vice-président de la Région, qui a confirmé l’engagement de la Région également à Font-Romeu (Pyrénées-Orientales), sur un site de haut niveau qui sera inauguré dans 10 jours. Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, Claude Onesta, manager du haut niveau à l’Agence nationale du sport, et Claude Atcher, directeur général de la Coupe du monde de rugby 2023, étaient également présents. “J’ai réalisé mon premier stage ici il y a 50 ans. Je suis heureux de voir la dimension prise par ce lieu”, a commenté Claude Onesta, l’ancien sélectionneur de l’équipe de France de handball. Une dizaine de représentants des clubs de haut niveau toulousains, mais aussi des ligues sportives régionales, avaient fait le déplacement.

Agence
Architecture éco-responsable


Lire l’article en ligne

 

 

 

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

×
MENU